Utilisez-vous l’AB-testing ?…


Utilisez-vous l’AB-testing ?
Voilà une façon de faire que je retrouve chez pas mal de gens :
– on paramètre deux campagnes complètement différentes comme variantes pour son AB-testing, sur 10% de sa base de 5000 contacts
– on défini la campagne gagnante comme étant celle qui a le plus d’ouvertures
– on règle l’envoi au reste de la base 2 heures après l’envoi des 2 tests

C’est exactement ce qu’il ne faut pas faire 🙂
J’ai prévu de faire une vidéo sur l’AB-testing mais voilà déjà quelques points à respecter lors de la mise en place d’un test :
– on teste une seule chose à la fois. C’est-à-dire soit deux objets soit deux noms de l’expéditeur pour la partie que voient les internautes avant d’ouvrir le message. Et on ne change qu’une seule chose dans son message. L’appel à l’action, le texte, la disposition ou la couleur.
– la campagne gagnante est celle qui a le plus d’ouvertures si je teste l’objet ou le nom de l’expéditeur. C’est celle qui a le meilleur taux de réactivité si je teste le message
– j’utilise un échantillon significatif pour mes tests. C’est-à-dire plus de 1000 personnes (multiplié par 2 variantes). Si ma base fait moins de 2000 contacts, je n’ai pas besoin d’AB-testing car il ne sera pas fiable.
– je laisse le temps nécessaire pour que les tests soient terminées. Donc j’attends 24 heures minimum avant de programmer l’envoi de la meilleure variante au reste de ma base. Sinon je ne vais me baser que les la toute petite partie de mes destinataires qui ont été le plus réactifs.